Pour une foi solide comme un pilier

par | Nov 27, 2017 | Livres | 0 commentaires

Ce livre a un double avantage : non seulement il propose une introduction à l’herméneutique mais aussi à la méthode d’étude biblique. Son auteur est Docteur en théologie, il faut donc s’attendre à un ouvrage de qualité. Il est toutefois difficilement accessible aux personnes profanes en la matière. Effectivement, bien que présenté comme une introduction, ce livre à un style littéraire si bien construit que la pensée de l’auteur n’est pas accessible à la première lecture. Toutefois, celle-ci recèle des trésors intellectuels et spirituels.

Qu’est-ce donc que l’herméneutique ?  Ce n’est qu’en page 113, vers le milieu du livre, que la définition est donnée par l’auteur. « Le mot herméneutique est dérivé du grec hermeneia (interprétation). L’herméneutique se réfère ici à la discipline de l’interprétation biblique ». Le Docteur Cone nous explique qu’il s’agit d’une science qui use de principes méthodologiques pour aboutir à une compréhension globale et concise de la Révélation. Plus loin dans notre ouvrage, nous retrouvons tout ce que l’herméneutique n’est pas et ne sera jamais en 5 points : elle évite de douter de la parole de Dieu, d’avoir une fausse idée du message, de remettre en question les motifs de Dieu et de contredire le message original de la révélation. On peut donner aussi la définition que l’on trouve dans un ouvrage « cousin » de Matthieu Sanders qui cite Milton Terry « l’herméneutique vise à établir les principes, méthodes et règles qui sont nécessaires pour exposer le sens de ce qui est écrit (…) L’exégèse est l’application de ces principes, la formulation en affirmations formelles, dans des termes différents, du sens des mots de l’auteur ».

Alors ? Êtes-vous prêt à aiguiser votre méthodologie de l’interprétation de la Bible afin d’éviter l’écueil d’une mauvaise compréhension de la Parole de Dieu ?

La structure du livre est originale et je pense qu’elle s’appuie sur un terme que l’on retrouve dans l’Écriture (Galates 2.9). En effet, vous retrouverez quatre « piliers » qui fondent la méthode utilisée par l’auteur. Les voici :

  • Pilier 1 : « l’existence de Dieu » ( 12 pages, prouver Dieu)
  • Pilier 2 : « l’autorité de la révélation que Dieu donne lui-même à l’homme » ( 40 pages, prouver que la Parole est vraie)
  • Pilier 3 : « l’incapacité de l’homme naturel à comprendre la révélation de Dieu » (raisons et causes du langage, le péché, la relation du père et du fils avec le croyant)
  • Pilier 4 : « une herméneutique cohérente » (74 pages, la plus grosse partie de l’ouvrage )

Le livre se termine sur deux autres chapitres en guise de conclusion.

Bien que l’approche reste un peu laborieuse, ce livre, je le pense, servira à l’ensemble de tous ceux et celles qui recherchent une approche différente de l’exégèse pure et dure. Ce livre regorge de références indispensables et servira d’enseignement quotidien pour quiconque veut se perfectionner dans l’interprétation de la Parole de Dieu et appliquer ce passage :

« Te montrant toi-même pour modèle de bonnes œuvres en toutes choses, en une doctrine exempte de toute altération, en gravité, en intégrité, en paroles saines (ou dans ton enseignement), que l’on ne puisse point condamner, afin que celui qui vous est contraire, soit rendu confus, n’ayant aucun mal à dire de vous. » Tite 2.7, version Martin 1704.

 

Bruno Hietter, bénévole – Librairie CLC de Strasbourg

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

49 − = 41

Catégories

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 686 autres abonnés