Adonaissance : ces jeunes qui donnent la vie en contrebande

par | Oct 5, 2018 | Coups de coeur, Livres, Nouveautés | 0 commentaires

Binational franco-suisse, Michel Hermenjat a consacré les vingt dernières années de sa carrière professionnelle aux adolescents victimes de violence ou en rupture sociale. Régulièrement confronté à la réalité de mineures enceintes, il fut mandaté pour étudier leurs besoins et leurs motivations.
Parallèlement, il a suivi de près l’émergence de réponses non institutionnelles à ces situations, en particulier l’organisation spontanée de réseaux d’émulation et de soutien mutuel entre jeunes et très jeunes mères.

 

Adonaissance offre une plongée saisissante dans le monde des institutions éducatives. Une génération d’adolescents en rupture s’éveille à la sexualité et à la parentalité face au monde adulte encore bloqué dans sa propre guerre de libération, entamée il y a quarante ans. Une bande de jeunes finira par prendre son sort en main, organiser la résistance et recréer un monde nouveau.
Ce livre est un roman social en quête de valeurs. La narration suit le passage en foyer éducatif puis l’émancipation de mineures enceintes. Une dizaine de situations réelles sont ainsi présentées avec des noms d’emprunt, dans un récit construit comme un roman. L’ouvrage décrit également le quotidien des éducateurs et leurs propres cheminements en recherche de bientraitance.

 

 

 

 

Voici un récit facile à lire, basé sur des faits réels qui donne envie de tourner chaque page. Il rend visible deux populations qui le sont rarement : les éducateurs et les très jeunes mères. La complexité du travail éducatif est bien représentée, ainsi que la variété des situations et des motivations de (très) jeunes parents.
Ce livre peut être utilisé comme outil de prévention, car il offre des pistes pédagogiques innovantes, non seulement aux travailleurs sociaux mais à toute personne intéressée à la sexualité des ados ou au contact de grossesses précoces.
Aux jeunes (futures) mamans, il aide à savoir où elles vont et ce qu’elles devront affronter.

 

Quelques recommandations:

«Votre ouvrage défriche en effet des contrées peu explorées» (Patrick POIVRE D’ARVOR, journaliste et ancien très jeune papa, Paris)
«Ce livre est un outil important à destination des professionnels en contact avec les jeunes. Il est engagé et vivant, au plus près des réalités de terrain.» (Pascale JAMOULLE, anthropologue, professeur à l’Université de Mons et de Louvain-la Neuve, Belgique)
«J’ai été vraiment impressionnée du nombre de situations différentes qui sont racontées. Je me suis retrouvée dans plusieurs d’entre elles. Cela nous plonge encore plus dans l’histoire. Ce livre pourrait bien faire l’effet d’une bombe, en particulier le dernier chapitre que j’ai préféré.» (VIRGINIE, maman pour la première fois à 17 ans, dans le canton de Vaud)

 

Dans son précédent ouvrage « Cet enfant qui m’a manqué« , Michel Hermenjat nous offre son témoignage.

Il est rare qu’un homme parle de l’avortement. L’auteur le fait avec maîtrise et passion, fort d’une longue expérience en la matière et par le fait même d’avoir été touché dans sa chair par l’avortement de son premier enfant.

Quelle est la responsabilité des hommes dans l’avortement ? Comment ceux qui se sentent « rancardés » par ce droit des femmes, acquis de haute lutte dans le dernier quart du XXe siècle, peuvent-ils être entendus ?
Quels liens y-a-t-il entre l’idéologie de la qualité de la vie qui prévaut aujourd’hui et les nouvelles problématiques sociales, en particulier parmi la jeune génération ?

De plus en plus de professionnels issus des secteurs médicaux et socio-éducatifs s’autorisent un bilan critique de trente ans de libération de l’IVG. Le vent est-il en train de tourner favorablement ?
À la recherche de nouvelles voies de solidarité dans ce domaine, l’auteur aborde en particulier le rôle difficile des chrétiens et des églises.

Engagé, informé et incisif, cet ouvrage à cheval entre plaidoyer, témoignage de vie et analyse des enjeux sociaux et spirituels, apporte une nouvelle lumière et souhaite susciter espérance et réconciliation.

 

Michel Hermenjat développe des prestations pour mineures enceintes et travaille à une prévention de la récidive. Il dirige un projet pilote dans le cadre des services sociaux qui l’emploient.
Il s’est également formé à l’accompagnement des parents et familles touchés par la problématique de l’avortement.

 

 

 

Retrouvez ces deux articles sur notre site www.clcfrance.com


 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

87 + = 88

Catégories

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 3 686 autres abonnés